EPF Occitanie

Risque naturel

L’EPF d’Occitanie accompagne les collectivités dans le cadre de projets de réalisation d’ouvrages de protections, de valorisation ou de gestion des ressources en eau.

Principal facteur de vulnérabilité pour les biens et les personnes, le risque naturel concerne la quasi-totalité de la région Occitanie.

Ce risque peut être accru notamment sur la façade littorale de la région par l’effet cumulé des phénomènes. Il peut s’agir d’inondation par débordement fluvial, ruissellement ou submersion marine ou du cumul des trois.

L’EPF peut intervenir pour le compte de l’intercommunalité compétente ou de son groupement (syndicat mixte) dans le cadre des actions foncières à conduire dans la mise en œuvre des PAPI (plans d’actions de prévention inondation), des contrats de rivière ou de tout autre plan de gestion approuvé par l’autorité compétente et comportant une stratégie foncière d’intervention et des mesures foncières visant à réduire le risque inondation.

Inondations dans l’Aude : intervention de l’EPF dans le cadre du fonds Barnier

Suite aux inondations qui ont frappé le département de l’Aude en octobre 2018, un grand nombre de communes ont fait l’objet d’un arrêté de reconnaissance de “catastrophe naturelle”. Plus de 200 biens de toute nature ont été impactées : habitations, ERP, locaux d’activité…

La Préfecture de l’Aude et l’EPF d’Occitanie ont signé une convention permettant la mise en œuvre d’une action foncière pour la relocalisation des aménagements.

Cette convention a pour objectif d’accélérer la remise en état de près de 200 sites touchés par les inondations d’octobre 2018 dans 20 communes, et particulièrement Trèbes, Villegailhenc et Villemoustaussou.

Afin de permettre la reconfiguration urbaine, l’EPF a débuté les acquisitions de ces biens sinistrés. Ce projet d’acquisition et de démolition par anticipation de la perception du fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM) par les collectivités pour accélérer la remise en état des sites et la mise à l’abri de la population est estimé à 30 millions d’euros.

Dans le cadre de cette intervention d’urgence, les acquisitions sont conduites sans négociation comme le prévoit le dispositif fonds Barnier.

Engagement financier prévu par l’EPF :
30 000 000€

11 conventions foncières dont 1 avec la préfecture de l’Aude

Biens sinistrés suite aux inondations d’oct 2018 ©EPF d’Occitanie

Réalisation d’un bassin écrêteur – Badens (Aude)

L’EPF est intervenu dans le cadre de la maîtrise foncière nécessaire à la réalisation d’un bassin écrêteur en amont du village afin de réduire l’impact des inondations torrentielles en aval, en partenariat avec le Syndicat Mixte des Milieux Aquatiques et des Rivières (SMMAR).

Il s’agissait pour l’EPF de maîtriser le foncier nécessaire à la réalisation d’une digue en terre sur la rive gauche de la Cesse sur un linéaire de
1 700m afin de réduire l’impact des inondations torrentielles sur le village.

Dans le cadre de ce projet d’amélioration et de rééquilibrage de la dynamique fluviale en favorisant les zones d’expansion des crues et en freinant les écoulements, l’EPF est intervenu dans la maîtrise du foncier nécessaire à la mise en œuvre de divers travaux dont la suppression des aménagements anthropiques bloquant la mobilité (digues, murs, remblais).

Acquisition par l’EPF : 207 000€

Création d’une digue de protection à Sallèles d’Aude (Aude)

L’EPF est intervenu dans le cadre de la réalisation d’une digue en terre sur un linéaire de 1 700 mètres en vue de réduire l’impact des inondations torrentielles sur le village en aval.

Acquisition par l’EPF : 326 000 €

Superficie : 30 ha